Présentation

Sion (Sitten), est une ville suisse, chef lieu du Canton de Valay, située dans une vallée alluviale.

  • État des connaissances au moment des fouilles.

De 1961 à 1973, sur le trajet de l’avenue du Petit Chasseur, des fouilles sont effectuées au niveau des parcelles numéros 1320, 5015 et 13028, mettant au jour trois horizons successif, un horizon inférieur, un horizon intermédiaire et un horizon supérieur, ce dernier étant limité au Petit Chasseur I et comprenant une nécropole de 10 dolmens et cistes avec stèles anthropomorphes.

En 1968, 1969 et 1972, entre l’avenue du Petit Chasseur et la rue de Lausanne, sur la parcelle numéro 12720, sont effectuées des fouilles (Petit Chasseur II) mettant à jour un seul horizon néolithique moyen s’apparentant à la culture Cortaillod-Chassay-Lagozza et comprenant des fonds de cabane, des fosses silos et plusieurs tombes à ciste avec des restes d’immatures.

Enfin, entre 1964 et 1972 des fouilles de sauvetages sont effectuées au niveau du groupe scolaire Saint-Guérin.

Ces différentes campagnes de fouilles montrent que l’occupation préhistorique la plus importante date du Néolithique Moyen (Cortaillod-Chassay-Lagoza) se situant, en Valay, entre 3 200 et 2 700 BC. C’est de cette époque que datent les tombes de type Chamblande du quartier Saint-Guérin ainsi que l’habitat du Petit Chasseur. Cette occupation précède de cinq siècles la construction du premier dolmen de la Nécropole du Petit Chasseur.

Emplacement des découvertes Néolithiques

Emplacement des découvertes Néolithiques à Sion (Valay)

  • La campagne de fouille de 1980.

En 1980, lors de la réalisation de travaux de terrassement pour la construction d’un parking, des fouilles ont été entreprises sur la place de la Planta. Dirigée par M. Riccardo Carazzetti, elles ont permis de mettre à jour plusieurs niveaux d’occupation : médiéval, romain et préhistorique et de mettre en évidence une phase d’occupation dans ces régions précédent de plus d’un millénaire la civilisation de Cortaillod (Néolithique Moyen).

  • Rites funéraires à Sion en Valay.

Que ce soit  la disposition des corps, le recrutement des individus dans la nécropole, la présence (ou l’absence) de corps dans les tombes, l’architecture, la disposition spatiale générale du site ou encore l’art, le site de Sion en Valay a livré de nombreuses informations qui nous permettent d’avancer des hypothèses quant à la place du mort et de la Mort dans la société de cette époque et, ainsi, de mieux percevoir ses coutumes et la perception que cette société avait d’elle-même.

Stèle Funéraire de la nécropole du Petit Chasseur ( 2 500 av. J.-C.)

Stèle Funéraire de la nécropole du Petit Chasseur ( 2 500 av. J.-C.)

SourcesLe Néolithique Ancien de Sion-Planta (Valay, Suisse)  (Rapport de fouille publié consécutivement à l’aboutissement du chantier de Sion en Valay)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s